Mettre du Private Equity dans son Assurance-vie

Bénéficiez du rendement offert par le Private Equity et des avantages de l'assurance-vie.

Deux types de contrats d'assurance-vie pour vos actifs non cotés

1

Assurance-vie française

Convient aux investisseurs non-avertis ou non-professionnels avec un patrimoine financier < 1.25 million d'euros.

2

Assurance-vie luxembougeoise

Convient aux investisseurs avertis ou professionnels avec un patrimoine financier > 1.25 million d'euros.

L'assurance-vie et le contrat de capitalisation francais

La loi Macron du 6 août 2015 a autorisé l’entrée des fonds de Private Equity au sein de l’assurance-vie, d’abord avec un seuil maximal de 10 % du contrat, avant que ce plafond ne soit supprimé fin 2019 avec la loi Pacte. L’exemple le plus frappant de ce mouvement de démocratisation est sans doute le lancement par Bpifrance et le Ministre de l’Economie Bruno Le Maire, du fonds Bpifrance Entreprises 1 dont le seuil d’investissement est de de 5 000 euros. 

Clientèle visée

Les contrats d'assurance-vie français permettent à tous types d'investisseurs de se positionner sur des actifs non cotés. Dans la limite de 50% de la valeur totale du contrat.

Points forts

  • - Seuil d’accès: à partir de 1 000 euros avec une moyenne à 5 000 euros.
  •  
  • - Durée de détention : certaines compagnies d’assurance-vie garantissent la liquidité et permettent ainsi de revendre à tout moment les parts détenues. D’autres demandent une période de conservation de 5 ans; dans le cas contraire une pénalité de sortie s’applique. 
  •  
  • - Fiscalité : on ne présente plus les avantages successoraux et fiscaux de l’assurance-vie.

Limites

  • - Diversité et qualité de l’offre : comme pour les investissements en direct et « grand public », de plus en plus de bonnes solutions sont proposées en assurance-vie par des acteurs reconnus comme Idinvest, Ardian, LBO France ou Bpifrance. L’offre de qualité reste toutefois assez restreinte et éclatée entre plusieurs assureurs. 
  • - Frais : les frais de gestion des supports proposés en assurance-vie sont généralement élevés, s’y ajoutent les frais de gestion du contrat. Absence de frais d’entrée généralement. 
  • - Performance cible nette de frais de gestion du contrat : de 4 à 8 %.

Sélection Althos des fonds ouverts à l'assurance-vie française

Idinvest Private Value Europe 3

Capital investissement & Dette privée / Europe

Idinvest Private Value Europe 3 est un FCPR disponible sur de nombreux contrats d’assurance-vie, mais également en direct à partir de 20 000 € d’investissement.

Ardian Multistrategies

Capital investissement / Europe

thumbnail ardian

Le FCPR Ardian Multi Stratégies est un fonds de fonds capital investissement principalement investi dans des entreprises françaises et européennes non cotées.

Apax Private Equity Opportunities - APEO

Capital investissement / Europe

Le fonds vise une vingtaine d’opérations dans le domaine du capital investissement en France et en Europe sur des PME et ETI.

L'assurance-vie et le contrat de capitalisation luxembourgeois

Le graal pour combiner le meilleur du Private Equity et de l’assurance-vie

Clientèle visée

Pour investir sur des actifs non cotés au travers d’un contrat d’assurance-vie ou de capitalisation luxembourgeois il faut disposer d’un patrimoine financier supérieur à 1,25 million d’euros, voire à 2,5 millions d’euros pour investir sur tous les fonds existants sans limitations.

Points forts

  • - Diversité de l’offre : à partir d’1,25 million d’euros vous avez accès à des fonds semiliquides et au-delà de 2,5 millions d’euros vous pouvez investir sur tous les fonds existants.
  •  
  • - Performance cible : de 6 % à 15 %.
  •  
  • - Fiscalité :les plus-values ne sont imposées qu’en cas de rachat sur le contrat, généralement à la flat tax au taux de 30 %. En l’absence de retrait, aucune fiscalité n’est due. Le contrat d’assurance-vie permet également de bénéficier d’une fiscalité successorale plus favorable. Les contrats d’assurance-vie souscrits avant vos 70 ans permettent de bénéficier d’un abattement de 152 500 € par bénéficiaire, au-delà les sommes sont imposées à 20 % jusqu’à 700 000 € et 31,25 % au-delà. Les contrats souscrits après vos 70 ans bénéficient d’une exonération des plus-values réalisées aux droits de succession.
  • - Frais : les contrats luxembourgeois permettent d’accéder aux « fonds professionnels » et donc à des frais allégés. Cependant, il faut compter des frais additionnels liés au contrat compris entre 0,3 % et 0,5 % en fonction des assureurs et des montants investis.
  •  

Limites

  • - Seuil d’accès : à partir de 250 000 € sur le contrat pour les investisseurs de type C (avec 1,25 million d’euros de patrimoine financier) et 1 million d’euros pour les investisseurs de type D (avec 2,5 millions d’euros de patrimoine financier), auxquels s’ajoutent les minimums d’investissement des supports compris entre 50 000 € et 125 000 € selon les compagnies.
  • - Durée de détention et liquidité : contrairement à ce qui se pratique en France, les compagnies luxembourgeoises ne garantissent pas la liquidité des supports. La durée de détention est donc la même que pour une détention en direct, soit entre 6 et 12 ans.

Vous souhaitez en savoir plus et investir comme un pro en Private Equity ? Téléchargez le guide !

NOS SPÉCIALISTES RÉPONDENT À TOUTES VOS QUESTIONS AU 01.44.95.08.72